Et puis tout à changé

Coucou les petits pandas,


Aujourd’hui, pour la reprise du blog j’avais envie de vous parler de tous les changements qui ont eu lieu dans ma vie cet été, parce que finalement c’est aussi ça la rentrée : raconter aux copains et aux copines tout ce qui s’est passé dans nos vies durant les longs mois d’été. Pas de voyage au bout du monde pour ma part, ni de souvenirs extraordinaires de vacances à vous partager. Et pourtant, même si je suis restée chez moi cet été à sûrement été le plus mouvementé, le plus riche en émotion et le plus passionnant que j’ai pût vivre durant mes 24 courtes années. as, 


Petit retour en arrière, 


Nous sommes le mercredi 13 juillet, il est 11h30. Je viens de rendre mon mémoire il y’a une heure et je suis à la bibliothèque avec un ami. On travail sur nos powerpoint pour la présentation finale du 27 juillet. Pour l’instant on a qu’une chose en tête, arrivé enfin au 27 juillet pour être zen vacance et en finir avec les examens et les études. 
Et puis le destin s’en mêle et mon téléphone sonne … 

Mon ancienne responsable de stage veut me voir rapidement, elle a un poste à me proposer. Le rendez vous est booké pour le soir même. Je ne sais pas trop quoi en penser, toute l’année on vient de me dire que le marché de l’emploi est complètement bouché et qu’on va mettre 4 à 6 mois après le diplôme à trouver un boulot et puis là, je n’ai même pas eu le temps de chercher. Et puis en même temps je suis fière car si elle a pensé à moi c’est qu’elle a aimé mon travail durant les 6 mois qui viennent de s’écouler. 

Il est donc 17h, j’arrive au rendez-vous, à ce moment là j’espère un CDD pour le remplacement du mois d’août. Mais non, mon ancienne collègue à démissionnée, elle me propose son poste en CDI. Elle me propose le poste de mes rêves en CDI alors que je ne suis même pas encore diplômée. La joie la fierté, l’angoisse, le stress tout se mélange dans la tête mais j’accepte. C’est officiel si je suis diplômée, le premier août je comment un poste d’assistante ressources humaines en agence de travail temporaire. 


Je passe 15 jours à bosser comme une malade sur ma présentation, une motivation supplémentaire s’ajoute à mon envie d’exploser les score à cette foutue soutenance et d’en finir avec les études. 

Nous sommes donc le 27 juillet, il est 5h du matin, mon réveil ne sonne que dans 1h30 mais je suis déjà debout, le stress m’a empêché de dormir. Dans 5h je présente mon mémoire, tout mon travail durant un an, va se jouer en 40 minutes d’oral. 
Je tremble, je suis dans mon lit et je relis encore et encore mes fiches et mon power point. 
Puis il est 8H30 et je part avec le chéri en direction de l’école. Dans la voiture je suis au bout de ma vie. Je vérifie tout 50X. OK j’ai bien mon ordi avec le fichier, OK j’ai bien ma clé USB au cas où, OK j’ai bien mes fiches, OK le maquillage est bon et la tenue aussi. 
9h, on rejoint un ami à la cafet, je prend un café machinalement et je discute mais je suis pas vraiment là… Pourquoi mon ami est si calme alors que lui aussi va tout jouer dans quelques heures ? 
On m’appel, je rentre dans la salle et je donne tout ce que je peux, mon projet, j’y croit, mon mémoire aussi mais est ce que le jury vca être convaincu ? Réponse à 17H 

Le repas de midi est long, j’ai pas faim, je veux juste savoir… On tente de faire les soldes mais on est pas motivé on veut juste qu’il soit 17h pour savoir … 

17h 00 on est devant l’école … SOULAGEMENT on est tout les deux diplômés. 


Le soir, dans mon lit je réalise, dans 4 jours, 4 petits jours je ne serait oas en vacances, je ne serait plus étudiante mais bel et bien dans la vie active. J’y croit pas , je mesure pas ma chance d’avoir eu un emploi de suite. 

Le mois d’août est passé à une vitesse folle, mon travail je l’adore, l’ambiance et ma patronne aussi. 

Mais je ne sais plus quoi penser de ma vie. Pourtant j’ai tout pour être heureuse, un homme meveilleux, un appartement bien trop grand pour nous deux, un travail qui me plait. Mais j’ai l’impression de ne pas avoir fait le deuil de ma vie étudiante, de ne pas avoir put dire aurevoir à cette vie que j’aimais tant. Et d’avoir été projeté dans la vie adulte (trop) violemment. 

Cet article à peut-être été long, peut-être ennuyeux pour certains, mais j’avais envie et besoin de vous expliquer pourquoi j’ai été absente, j’a tout simplement été noyé dans le tsunami de la vie. Mais c’est bon, j’ai retrouver le rivage, ma routine est bien installé et mon nouveau rytthe aussi. Et je me réjouit de vous retrouver chaque semaines pour partager avec vous. 

Merci de votre patience mes petits pandaq, merci pour tous vos messages et votre soutien sur les réseaux sociaux. Je vous aime fort. 

Olenka
Publicités

3 thoughts on “Et puis tout à changé

  1. September Lullaby

    Félicitations à toi ! 😀 Je me retrouve tellement dans ton article – il y a un peu plus d'un an, je décrochais aussi un CDI alors que je terminais à peine mon stage. J'ai passé mes trois semaines de vacances à rédiger mon mémoire et j'ai passé ma soutenance par Skype avant d'aller au boulot ! Je te souhaite bon courage pour cette nouvelle aventure 🙂

    J'aime

  2. FolieCurieuse

    Alors, tout d'abord : FELICITATION ! 🙂
    Je ne peux que comprendre ce que tu as vécu car il y a quelques années de cela j'ai vécu exactement la même chose. J'ai commencé mon premier job dans la communication avant même de passer mes examens. Je faisais donc un mi temps pour allier les deux, et après avoir réussi à obtenir mon diplôme je suis passée à temps plein.

    Concernant le manque de la vie étudiante, on en fait jamais vraiment le deuil car encore aujourd'hui après 5 ans de vie active, je me suis dis régulièrement « Ah si j'étais étudiante » et puis finalement le salaire et les à côtés qu'apporte une vie professionnelle sont tellement mieux. Tu verras, ça change une vie mais dans le bon sens 🙂

    J'aime

On discute ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s